Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie de maman

Maman d'une merveilleuse princesse depuis le 21 décembre 2015. Mariée à un homme formidable. Tout simplement ma vie de maman, ma vie de femme

La propreté

La propreté

La propreté est un cap dans la vie de bébé tout comme pour ses parents, bébé devient grand et ses parents ressentent une immense fierté, autre point positif on peut dire adieu aux couches ! 

Avec mon mari, nous en avons beaucoup parlé et avons décidé d'essayer de proposer le pot à Emma cet été, ça sera beaucoup plus pratique pour nous et surtout pour elle, cette demoiselle sera heureuse de pouvoir se balader les fesses à l'air dans la maison ! 

Depuis que nous en avons parlé, je me suis beaucoup documenté par peur de faire de erreurs et de bloquer Emma dans son apprentissage de la propreté. Mes recherches m'ont donné l'idée de rédiger un article pour parler avec vous et conseil et astuce pour apprendre la propreté à ses enfants. 

Premier point très important, il ne faut pas mettre son enfant trop tôt sur le pot, avant 18-20 mois, il ne contrôle pas ses sphincters, l'urine et les selles s'évacuent tout seul sans que l'enfant en ai réellement conscience. Il est dit que quand l'enfant est capable de monter et descendre les escalier, il peut commencer à apprendre la propreté.  

Autre point essentiel, il ne faut surtout pas forcer l'enfant à aller au pot, c'est le meilleur moyen de le bloquer et de ralentir le processus d'apprentissage. Il ne faut surtout pas le comparer aux autres enfants de son âges qui sont déjà propre tout comme l'humilier en le traitant de bébé ne sert à rien sinon à le rebuter. 

L'été serait la meilleur période pour apprendre à son enfant à aller sur le pot. Les températures permettent d'habiller légèrement notre enfant ce qui lui facilite la vie au moment d'aller au pot. Le laisser les fesses à l'air est aussi une alternative pratique, pas de culotte à baisser c'est un gain de temps sur le pot. 

Si jamais notre enfant ne montre pas d'interêt pour le pot ou qu'il ne veut clairement pas y aller ce n'est pas grave, il ne faut pas insister ou montrer que l'on est déçue. On remet la couche et on laisse passer quelques jours voir semaines avant de proposer à nouveau le pot.

Il est bon de se procurer le pot quelque semaine avant l'apprentissage pour que bébé se familiarise avec ce nouvel objet et s'il joue avec au début ce n'est pas grave, l'essentiel et qu'il n'en ai pas peur. Il est bon de laisser le pot dans un endroit facile d'accès pour le petit, dans les toilettes ou la salle de bain, bébé peut y aller quand bon lui semble ainsi.Je sais qu'avec mon mari nous avons décidé d'inclure Emma pour l'achat du pot, c'est elle qui choisira le pot qu'elle voudra. La solliciter sera peut être payant et la motivera d'avantage à aller dessus.

Si bébé aime les livre comme Emma, on peut leur acheter des livres sur le sujet. Leurs héros préféré leur permettront d'appréhender mieux la chose. Il faut aussi bien expliquer le processus à son enfant, lui dire qu'il est normal d'éliminer les déchets de notre corps de cette façon, pour que l'enfant n'ai pas peur de perdre une partie de lui quand il va au pot.

Il ne faut pas être pudique et laisser son enfant venir avec vous dans les toilettes, s'il en a envie (ici pas de problème, Emma me suit partout même aux toilettes !), on peut ainsi lui expliquer ce que l'on fait.

On peut dans la même ligné lui proposer le pot quand nous allons nous même aux toilettes, par mimétisme bébé voudra faire la même chose que nous et tant pis s'il ne fait rien à chaque fois. 

Quand bébé commence enfin le pot, il est important d'établir une routine en lui proposant le pot à des moments propices de la journée (au réveil, après le repas, avant la sieste...), cependant il ne faut pas le laisser dessus plus de 10 minutes sous peine de voir l'enfant s'ennuyer et se désintéresser totalement du pot. On peut aussi repérer les moments où bébé a le plus envie (il se dandine sur une jambe, se touche le sexe, il dit pipi, pousse...) et lui proposer le pot à ce moment. 

Au moment de jeter la commission dans les toilettes, on peut inciter bébé à tirer la chasse, les enfants adorent et ils ont l'impression de faire comme nous ce qui les valorise. On peut très bien prendre un réducteur de toilettes comme ça l'enfant peut faire ses besoins au même endroit que ses parents comme un "grand".

La patience reste quoi qu'il en soit le maitre-mot de l'apprentissage de la propreté, chaque enfant à son propre rythme, il ne faut surtout pas les forcer. L'enfant apprendra quand il se sentira prêt et il a plus de chance de réussir ainsi.

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Déborah

Maman d'une petite Emma depuis le 21 décembre 2015, je suis la plus épanouie des femmes. Ce blog est pour partager, mes passions, mes envies, ma vie de tous les jours
Voir le profil de Déborah sur le portail Overblog

Commenter cet article