Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie de maman

Maman d'une merveilleuse princesse depuis le 21 décembre 2015. Mariée à un homme formidable. Tout simplement ma vie de maman, ma vie de femme

Mon fraisier

Dimanche pour la fête des mère nous avons déjeuné chez ma belle-mère, j'ai décidé de faire le dessert, un fraisier et je peux vous avouer que ça a été un aventure, heureusement pour moi mon mari était là pour m'épauler !

Je ne voulais pas courir dimanche matin je m'y suis donc mise à le faire le samedi soir, mon mari m'a gentiment proposé de m'aider. On a commencé par la génoise tout s'est passé très bien, mon mari a adoré tamisé la farine (j'ai cru avoir un deuxième enfant dans la cuisine !) Après 35 minutes au four, je l'ai sorti, elle était parfaite.

Nous pouvions commencé la garniture du fraisier le temps que la génoise refroidisse. J'ai demandé à mon mari de monter la chantilly pendant que je coupé les fraises. La chantilly a eu du mal à monter mais je me suis dis qu'en la laissant au frigo toute la nuit dans le cercle ça irait.

On a commencé le montage du gâteau, j'ai coupé la génoise, placé les fraises autour du cercle sur le gâteau après mon mari à mit la chantilly avant de laisser le gâteau toute la nuit au frigo.

Le lendemain après avoir eu le droit de sortir du lit (j'ai eu la chance d'avoir eu un petit déjeuner au lit digne d'un 4 étoiles !) je suis allée voir notre gâteau. D'aspect tout me semblait bien, je l'ai démoulé et là catastrophe ; au bout de 2 minutes tout s'est écroulé. J'ai tout essayé pour rattraper la chantilly avec du mascarpone mais rien n'y a fait. J'ai regardé ma crème et c'est là que j'ai compris pourquoi elle ne voulait pas monter ; sans faire attention j'ai acheté de la crème à 18 % elle n'était pas assez grasse, si elle n'est pas à minimum 35 c'est normale que ça ne marche pas.

Je n'avais plus de gâteau, il était 11 heures, ma belle-famille nous attendait d'ici 12 heures 30, je ne savais pas comment faire, j'ai commencé comme à mon habitude à stresser, j'ai promis un gâteau, je n'avais qu'une génoise imbibé de crème !

Mon mari a été génial, il m'a calmé et m'a dit que je pouvais rattraper le fraisier, il m'a demandé si je pouvais mettre autre chose que de la chantilly dans la gâteau, je lui ai répondu oui de la crême pâtissière par exemple, il m'a dit banco, tu as ce qu'il faut je t'aide.

J'ai demandé à mon mari de ressortir la dernière barquette de fraises que nous avions, le temps que je fasse ma crème pâtissière. Dès que je l'ai terminé je l'ai passé quelques minutes au congélateur pour qu'elle refroidisse plus vite. Mon mari s'est chargé de mettre les fraises en place avant que je monte mon fraisier.

Je l'ai remis que frigo jusqu'au moment de partir et là miracle, tout semblait tenir en place ! Par sécurité, je l'ai mis dans le frigo de ma belle-mère en arrivant chez elle par sécurité. Quand je j'ai démoulé vers 17heures, il était parfait, il se tenait parfaitement et tout a semblait l'aimer ce qui est le plus important.

Je me suis stressée pour rien mais au final j'ai réussi à faire mon gâteau de fête des mères grâce à l'aide précieuse de mon mari

Mon fraisier
Mon fraisier
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Déborah

Maman d'une petite Emma depuis le 21 décembre 2015, je suis la plus épanouie des femmes. Ce blog est pour partager, mes passions, mes envies, ma vie de tous les jours
Voir le profil de Déborah sur le portail Overblog

Commenter cet article